Archive pour la catégorie 'Ness + fantin dit Tintin'

Fangio à la recherche des coquillages

Aujourd’hui Fangio est allé chercher des coquillages ; le temps s’y prêtait : ni trop chaud, ni trop froid ……

hummmmm les bonnes huitres que nous allons déguster ….. bravo Fangio ! mais n’aurais-tu pas été un peu aidé par N…………. ?

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

 

photo92.jpg

 

N’oubliez pas d’aller visiter mes autres blogs :
http://detoutunpeu.overblog.fr 

http://bouledogmania.blogspot.com/

http://solderiedetoutunpeu.unblog.fr 

 

également merci d’aller voter pour moi. Biz, Julianne

(pour cela il vous suffit de cliquer là ou sur la phrase juste au-dessus)

 

 

 

 

 

 

Fangio à la recherche des coquillages dans animaux-sauvetage-barbarie animale-divers

Michel Drucker horrifié par le martyre de Lucky ! ….

Dimanche 12 septembre à Origny-Sainte-Benoite, un village picard, des centaines d’hommes, de femmes et d’enfants souvent accompagnés de leurs chiens ont entamé une marche silencieuse en mémoire de Lucky, ce dalmatien, qui 3 mois plus tôt, mourait dans d’atroces souffrances, victime de la barbarie humaine. des ballons noir et blanc, des banderoles dévoilant des messages d’amour mais aussi de révolte et des photos par milliers pour ne pas l’oublier. Ne pas oublier qu’un jour de juin, Sébastien C, 22 ans, a attaché une pauvre bête à la boule d’attelage de sa voiture et l’a trainée sur 3 Kms.
stéphanie, 36 ans, la maitresse du martyr, a du mal à cacher sa peine « je n’arrive toujours pas à y croire. Ce type était un ami; On se rendait souvent service. Je lui avais confié Lucky le temps de mon déménagement. Je ne comprends pas …. » Ce 12 juin 2010 il est 16 heures lorsque la voiture conduite par Sébastien s’arrête au feu rouge du centre-ville d’Origny, devant la mairie d’ou sortent de jeunes mariés. En voyant l’animal déchiqueté, qui hurle de douleur au bout de sa laisse, les enfants se mettent à crier. les adultes se précipitent sur le véhicule et interpellent son conducteur. Ce dernier descend de la voiture, récupère le chien, le balance sur la banquette arrière, avant de prendre la fuite. Paniqué, Sébastien arrive chez Stéphanie, lui assurant que Lucky a été « shooté par un 4 X 4″ ! tous deux filent chez le vétérinaire ou l’animal décèdera. « Là encore, raconte la jeune femme, Sébastien pleurait et suppliait le vétérinaire de sauver Lucky! » Néanmoins, si Stéphanie ignore encore la vérité, d’autres ont assisté à cette mise à mort et ne tardent pas à mettre la main sur son auteur. Interpellé le lendemain matin à son domicile, l’homme finira par avouer sa culpabilité. Jugé en comparution immédiate, le tortionnaire de Lucky a écopé de six mois de prison ferme et 1000 euros de dommages et intérêts; Le procureur a parlé de « la plus effroyable des morts ! » En l’absence de mandat de dépôt, Sébastien est, 3 mois plus tard, toujours en liberté. « certains disent l’avoir vu se promener dans le coin en toute impunité, confie Stéphanie, désespérée. Pire, accompagné d’un chien ! ». Révoltée Nathalie Boulfani a organisé la marche blanche en mémoire de Lucky, sur les 3 kms qui l’ont conduit en enfer. La jeune femme a aussi créé une page Facebook « Justice sévère pour celui qui a trainé Lucky derrière une voiture » et lancé des pétitions sur Internet pour que les animaux obtiennent le statut d’être vivants et que leurs bourreaux soient durement punis et contraints de suivre des soins psychiatriques. plus de 22 000 personnes du monde entier ont adhéré au groupe et presque autant ont signé la pétition, dont Michel Drucker et sa femme Dany Saval.
quant à Stéphanie, elle s’en veut d’avoir confié son Lucky à un monstre. Mais pouvait-elle imaginer pareille cruauté?
article de Caroline BERGER
« L’Aisne Nouvelle »

000000000000000

Michel Drucker a confié à Laurent Cabrol :

Avec ma femme Dany (Saval) nous sommes écoeurés et horrifiés. Nous avons l’impression que ces actes monstrueux se multiplient, et il faut que cela cesse. Les tribunaux doivent être d’une grande sévérité. Quand je pense que le criminel a pris six mois ferme mais qu’en l’absence de mandat de dépôt, il est ressorti libre …..Ajoutez à cel que ces  six mois ferme qu’il ne purgera pas, car il pourra porter un bracelet électronique, ne sont accompagnés d’aucune interdiction de  posséder un animal et d’aucune obligation de soin. c’est un scandale ! je ne comprends rien à la justice ! un chien ou un chat doivent avoir la même protection juridique qu’un être humain. La punition doit être sans concession. Et tant que je serai en vie, je mettrai avec Dany ma notoriété au service de cette juste cause.

Mon grain de sel :
D’abord, je souhaite que toutes celles (et ceux) qui pendront connaissance de cet article, aillent signé la pétition lancée par Nathalie Boulfani. Au nom de nos compagnons à quatre pattes, des bons et des mauvais jours, merci.

Enfin, je ne peux qu’admirer des personnalités comme Michel Drucker, son épouse, Brigitte Bardot, Alain Bougrain-Dubourg, Jean Servat et bien d’autres, qui mettent leur notoriété au service de la cause animale. Sans elles, ou en serions-nous aujourd’hui des lois votées depuis une vingtaine d’années, envers les animaux…….encore que l’avancée vers une réforme fondamentale des droits de l’animal, même avec leur soutien, soit trop, trop, trop lente et la justice trop laxiste….un tortionnaire qui martyrise une pauvre bête de cette façon, est capable d’en faire autant à un enfant ou à une personne sans défense ! rappelons-nous cela …….C’est une honte aussi de laisser ce voyou, posséder un animal ! c’est une honte enfin de laisser tous ces criminels d’être vivants (enfants, vieillards, animaux) sans défense, dehors, nous narguant et prêts à répéter sur d’autres, le même acte abject
Ce n’est pas digne d’un pays comme le nôtre !

0000000000

Michel Drucker et sa femme se sont battus notamment :
Pour Mambo le chien brulé vif à Perpignan par deux adolescents
Ils ont été les instigateurs de la loi qu’a fait voter François Baroin, alors ministre des Dom-Tom pour interdire qu’à La Réunion, des chiens servent d’appâts pour pêcher les requins ; ils ont d’ailleurs sauvé l’un de ces chiens en le faisant venir par avion de la Réunion pour l’offrir à leur copain Dave. Il vit des jours heureux avec lui et Dave l’a baptisé Chance.ils ont récupéré également un chien torturé par des jeunes. la pauvre bête avait le crane rasé et était attachée à un arbre toute la journée. Elle vit aujourd’hui chez le couple.

photo15.jpg

Fangio a eu 8 mois

Fangio a eu 8 mois dans animaux-sauvetage-barbarie animale-divers Nous avons fêté mes 8 mois

N……….a voulu que nous mangions des moules ce jour là ….on ne sait pas pourquoi mais c’est ainsi ; quant à ma maitresse elle a été bien « embêtée » pour les faire cuisiner, car ici dans ce nouveau chalet on s’est aperçu qu’il n’y avait pas de cocotte ni de faitout ! nous voilà bien …….
C’est donc une grosse casserole qui a fait office de récipient à moules; bon réglé pour ce problème là ; mais ma maitresse a dit »pas de moules sans frites !!! » plus compliqué cela car pas d’huile…..et encore moins de bassine à frire !

N…….. a mis la Anne au défit en lui disant qu’il fallait qu’elle se croit à « Masterchef » ….. faire du bon, avec ce qu’on a sous la main …c’est-à-dire rien ou presque ….se débrouiller quoi ! c’est comme cela que l’on reconnait les bons cuisiniers !

ma maitresse a retrouvé un fond d’huile dans un placard ….. surement les estivants d’avant nous qui l’on laissée ; ….une grosse casserole a fait l’affaire ; nous avions des pommes de terre le minimum tout de même! youpiiiiiiiiii on a pu avoir un vrai repas de bord de mer breton ou belge (!) : moules et frites ……de plus frites maison qui étaient délicieuses aux dires de N…..
Ce repas s’est terminé avec un crumble aux pêches et pommes fait toujours par la maitresse de maison ; voilà, sans presque aucun équipement, moi Fangio j’ai tout de même eu droit à un repas différent des autres jours !

Bien entendu ma maitresse a accompagné ces plats avec son vin favori : un bordeaux et N………du cidre ! ben oui nous sommes en Bretagne tout de même !

On ma offert 2 faux os qui soulagent mes gencives quand je les mord et une balle …….On m’a dit que je commençais à être un toutou mi-bébé mi adulte !!!!mince alors ! c’est tout de même agréable d’être un bébé que l’on prend dans ses bras et à qui on passe tout …… ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh

photo41.jpg
photo10.jpg

photo71.jpg

photo81.jpg

photo91.jpg

photo31.jpg

photo13.jpg

photo21.jpg

photo14.jpg

Et tout ceci se passe dans un merveilleux village breton : Plomodiern

photo12.jpg

N’oubliez pas d’aller visiter mes autres blogs :
http://detoutunpeu.overblog.fr 

http://bouledogmania.blogspot.com/

http://solderiedetoutunpeu.unblog.fr 

 

également merci d’aller voter pour moi. Biz, Julianne

(pour cela il vous suffit de cliquer là ou sur la phrase juste au-dessus)

 

Bretagne ! youpiiiiiiiiiiiiiiii

Je suis en Bretagne …… Ah que c’est beau et le soleil est présent : que demander de plus !
Des copains canidés, y’en a partout ; ici : une « loulou de Poméranie » …. c’est ma préférée ; elle est venue nous accueillir hier et on a fait connaissance ; elle a 10 mois, moi 8 dans 2 jours ! pas de panique les gars, je lis dans vos pensées ! on est encore des bébés…il ne peut rien se passer entre nous …..de plus ma maitresse me répète « pas de mésalliance hein »

Sur la plage, toutes les races sont représentées : caniches, labradors, épagneuls bretons….(ça se comprend !!) corniauds ……. sont gentils les toutous bretons, pas agressifs comme ceux de la région parisienne !

humm les bonnes odeurs …. l’iode, la mer, les algues….mais aussi les vaches à quelques pas de là ! quelle bizarrerie je n’aurai pas penser rencontrer ces bêtes à cornes ici au bord de la mer.

Ca me plait ce coin, tout vert, tout propre, tout calme, tout ensoleillé même un peu trop aujourd’hui …. N ………. a dû me « filer » son chapeau pour m’éviter une insolation !

Ah que c’est agréable tout cela ……

Bon je suis tout de même occi après ma balade de ce matin et les émotions que j’ai ressenties
Je vais me « payer » un petit roupillon dans ma position favorite : celle de la grenouille
A plus les potes ..Fangio

 

photo2.jpg

aaahhhhh que c’est beau !!!

photo7.jpg

pour m’éviter l’insolation…

photo5.jpg

n…

photo4.jpg

la maîtresse qui voulait se cacher !

photo6.jpg

notre carrosse…

photo3.jpg

aaaaahhhhhh la belle vie !!!!

photo1.jpg

laissez-moi tranquille, je dors…

Je vais aux champignons

Mes balades sont vraiment très interessantes !! en ce moment nous pouvons cueillir des champignons dans le parc de la résidence ou j’habite avec ma maitresse ; c’est bizarre, elle les cueille, les regarde de très près mais elle les jette car il semblerait qu’ils ne soient pas bons à manger ! je voulais y gouter car je mange tout ce qui est sur mon passage : j’ai eu droit à une tape sur les fesses pour m’en empêcher !!!!! mais pourquoi donc ???? je machouille bien des bouts de bois …..j’avale des fourmis ……. je suce des cailloux ………… pourquoi n’ai je pas droit à ces choses « chapeautées » ? Fangio

 

parc6photo.jpg

parc2photo.jpg

parc5photo.jpg

parc1photo.jpg

parc4photo.jpg

parc3photo.jpg

coprincheveluphoto.gif

Bouledoguemania

A mon Ness, qui est au paradis des chiens

A Fantin dit « Fangio » son successeur

A Balthus et à Emmac les copains …….
Image de prévisualisation YouTube

 

J’ai eu l’occasion de déjeuner avec ma mère, dans ce bistrot de la rue Rambuteau ; en effet mon oncle, le frère de ma mère, habitait au 14 de la rue Rambuteau ; nous allions souvent le voir : c’est un quartier que je connais par coeur et que j’adore
J’ai même assisté aux travaux de cet établissement dans son état actuel ; on y mange pas mal : une cuisine traditionnelle faite pour les gens qui ne passent pas « trois heures » à table ! le patron que nous voyons d’ailleurs sur la vidéo est sympa surtout lorsqu’on est accompagné d’un petit bouledogue, comme ce fut notre cas, à ma mère et moi, Ness nous suivant partout.

La réunion des bouledogues, comme on voit sur la vidéo, ne se produit pas tous les jours !! heureusement ! aussi  si vous voulez  être un jour, dans cette brasserie, avec tous les heureux possesseurs de boules, accompagné de   votre toutou le boule, appelez le patron : il vous dira le pourquoi et le comment …et prévenez-moi, j’irai avec vous et Fangio (Fantin)
Petite anecdote : Claudia Schieffer avait son appartement parisien, dans l’immeuble juste en face de celui ou résidait mon oncle ; les fenêtres de salon donnait donc sur les fenêtres du salon du beau mannequin ….. combien de fois mon vieil oncle (plus de 89 ans il n’aurait pas fait de mal à une mouche, la libido étant tout de même à cet age avancé, presque éteinte !!)a été surpris derrière les tentures, à lorgner en face : des fois qu’il apercevrait la belle !!!!!!!!!! mais je pense que ce rêve ne fut jamais exaucé !!!!!!un jour pourtant il a été content avec ça : il a vu une grosse et longue limousine noire s’arrêter devant l’immeuble, et une femme aux cheveux d’or, s’engouffrer dans le hall !!!!!!! voilà, il n’en faut pas plus, quand on est vieux, pour être heureux !!!!

C’est ma mère qui a eu l’occasion de la voir de très près …… chez le coiffeur de la rue des Archives ; ma mère profitait de ses séjours à Paris, pour « tater » de la coupe des coiffeurs parisiens, qui, normalement, ont le coup de ciseau plus précis et au résultat plus « moderne » que leurs confrères et collègues provinciaux ……mais là aussi ce n’est pas toujours vrai !!!!  un jour, la belle allemande est venue se faire masser au premier étage du salon ……..ah si mon oncle avait été là!!! il en aurait eu une crise cardiaque !!!!

Pauvre tonton ………. dans le fond, c’était pas si mal les visites qu’on lui faisait même si parfois il était têtu…….même si parfois il fallait hurler tellement il était sourd, ne voulant pas le reconnaitre ! ………même si parfois je devais tourner une heure pour  garer ma voiture ……….même si ………..même si ……………..

 

 

Fantin J’entame mes 8 mois

J’ai eu 7 mois aujourd’hui 22 Aout

 

fantin7moisphoto.jpg

Le cancer de mon chien a changé ma vie

                                                                                   A mon Ness……….

 Affecté au plus haut point par la maladie et la mort de son chien, Luke a tout plaqué pour la bonne cause : lever des fonds pour faire avancer la recherche

« Il n’était peut-être pas ma chair ni mon sang, mais il était comme mon fils »

Celui que pleure Luke Robinson s’appelait Malcolm. Il avait 10 ans et quatre pattes. Cet adorable chien des Pyrénées, blanc comme neige, a été emporté en 2006 par un  ostéosarcome, un cancer des os que son maitre n’a pas détecté à temps. Luke n’a rien vu venir. Pendant deux ans, il l’a veillé, soigné, fait opérer. En vain. Ni la chimiothérapie ni les rayons n’y ont rien changé : la tumeur était trop avancée. Un matin après avoir lutté pendant deux ans, Malcolm s’est endormi pour toujours.

Luke ne s’en est toujours pas remis. Malcolm était son premier chien et son compagnon le plus fidèle. C’est son ex petite amie qui lui avait offert. Ce robuste chauffeur-livreur de 39 ans a bien repris deux autres chiens depuis, mais la présence réconfortante de Murphy 8 ans et de Hudson 3 ans, n’adoucit pas sa souffrance. Longtemps, il ne s’est pas expliqué la peine qu’il ressentait « C’était la première fois que je perdais un chien « , analyse t-il. « Mais il y avait quelque chose de terriblement injuste dans sa mort. Comme le sentiment qu’elle aurait pû être évitée« . Avant  de perdre Malcolm, il ignorait la proportion élevée de chiens atteints de tumeurs bénignes et de cancers. Après sa port, il apprend que des études existent mais que les scientifiques, tout comme pour  les humains, manquent de fonds pour leurs recherches. « Je ne voulais pas que mon chien soit mort pour rien« . Pour conjurer le sort et sauver d’autres bêtes, il décide de changer de vie en mars 2008. « J’ai vendu mon camion, mis le peu que je possédais dans un garde-meubles et j’ai décidé de traverser les Etats-Unis d’Ouest en Est, d’Austin à Boston pour sensibiliser l’opinion au cancer canin ». Luke Robinson a créé un blog (voir plus loin) et marché pendant deux ans. Son histoire a ému les américains. A chaque étage, des amis des bêtes ont proposé de l’héberger. Jamais il n’a été seul. Les médias aussi ont mordu…… Et il a atteint le but qu’il s’était fixé : les dons pour la recherche ont augmenté en flèche.

Le 18 juin 2010, Luke est arrivé à Boston. Epuisé, mais applaudi. Il ignore ce qu’il fera ensuite « Je sais juste que je vais me consacrer à la cause animale » répond-il en caressant ses deux chiens.

Source : Céline Chaudeau

Revue féminine

Blog de Luke : 2dogs2000miles.blospot.com

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

                 

 

Fantin pas content

fantinmechantphoto.jpg

Je ne suis pas content ; ma maitresse ne veut pas me donner un peu de sa tartine ! il parait que je serai trop gros !!!!! ahhhhhhhhhhhhhh il y a des matins qui ne devraient pas exister, j’vous l’dis foi de bouledogue ! ……………

Je vais me venger sur ses barreaux de chaises !!!……….. na !!!!
24 Juillet 2010
 

Fantin : (j’ai eu 6 mois aujourd’hui) et Cochise

Je commence a faire partie des grands ….. encore 3 mois et je serai adulte …. ah mais !!!!!!! ma maitresse nous a emmenés, Denis, Martine et moi, au resto ce soir pour fêter cela !

Je n’étais jamais venu dans un endroit aussi bizarre ou 2 énormes bisons vous accueillent à l’entrée ; sur le coup, je me suis méfié mais en m’approchant de ces monstres mon odorat m’a bien dicté que ce n’était que deux énormes bêtes en platres !!!!!

Ensuite, on m’a mis sur la tête des plumes d’indien !!!! des fausses plumes bien sur ….. ici tout est faut …… mais tout de même du haut de mes 6 mois, j’ai été fier d’avoir ce machin sur la tête et les serveurs qui ne faisaient que me caresser, m’ont dit que j’étais aussi beau que Cochise !!!!! j’ai appris que c’était un chef indien né vers 1812, Il fut le chef du groupe Chokonen de la tribu Apache Chiricahua qui mène alors une existence semi-nomade entre les territoires de l’actuel Arizona et du Nouveau Mexique. Devenu Chef Chiricahua il ne fut pas, dès le début, hostile aux blancs.

En 1861, Cochise et quelques-uns des siens se rendent chez les soldats pour se disculper d’un enlèvement d’enfant dont on les accuse. (Plus tard, on apprit qu’une autre bande d’Indiens l’avait capturé). Le lieutenant George Bascom accusa très vite Cochise et voulut l’arrêter, malgré les dires de Cochise sur son innocence. De ce fait, ce dernier s’échappa avec sa femme mais le lieutenant fit pendre les indiens qui l’avaient accompagné. Dès lors, Cochise rejoint Mangas Coloradas pour combattre les blancs.

Après plusieurs semaines de combat, deux compagnies de dragon conduisirent les Apaches qui restaient au Mexique, où ils les massacrèrent. Bascom fit pendre tous les otages masculins, dont le frère de Cochise. En représailles, les Apaches tuèrent près de 150 blancs et mexicains sur une période de deux mois. Vers la fin de 1861, les soldats quittèrent la région de Chiricahua, pour partir à la guerre de Sécession à l’Est. Bascom mourut plus tard au cours d’une bataille, fauché par un boulet de canon.

Pendant près de dix années, ses raids violents, savamment conçus et exécutés, contre les fermiers, les mines, les diligences et les soldats américains, le font entrer dans la légende de la résistance indienne.

En 1865, la guerre de Sécession étant terminée, de nouvelles forces militaires sont envoyées dans l’Ouest pour en finir avec la guérilla Apache. La troupe de Cochise, très mobile, se réfugiant dans les collines entre deux raids parvient à tenir l’armée en échec jusqu’en 1871.

Au matin du 30 avril 1871, 150 mercenaires Anglais, Mexicains et Indiens Papago attaquèrent un camp Indien endormi, où ils massacrèrent une centaine d’innocents, des femmes et des enfants pour la plupart. Les survivants furent placés en esclavage.

Le président américain, Ulysse S. Grant, fut indigné par cet épisode, et envoya une commission de paix en Arizona, conduite par le général Oliver Howard et Vincent Coyler. Howard arrangea également une rencontre avec Cochise à l’automne, grâce à l’intervention de Thomas Jeffords.

Cochise était amer, mais réalisait qu’il menait un combat perdu d’avance. Après onze jours de négociation, le général accorda à Cochise une réserve sur les terres Chiricahua, avec Jeffords en tant qu’agent. En contrepartie, Cochise tint parole, son peuple vécut paisiblement jusqu’à sa mort en 1874. A partir de cette date, le gouvernement brisa le traité signé par Cochise et déplaça sa tribu de leurs montagnes vertes vers le désert aride de l’Arizona.

Le plus jeune fils de Cochise, Naiche, et Geronimo s’enfuirent avec la tribu et se cachèrent dans les montagnes de Chiricahua. Ils réussirent à rester libres pendant dix ans, ne se rendant finalement qu’en 1886.

Alors, voyez-vous, je suis fier que l’on m’ait baptisé ce soir Cochise.

Ah quel dommage que je sois né l’année des F !!!!!!!  j’aurais bien conservé ce nom !

Hello Emmac, Hello Balthus comment allez-vous mes potes ??????

Comme vous le voyez je vais donc bien et je pèse 10 kilos !!!!!!

 

fantin6mois2photo.jpg

 

fantin6mois3photo.jpg

 

 

fantin6mois4photo.jpg

 

 

fantin6moisphoto.jpg

N’oubliez pas d’aller visiter mes autres blogs :
http://detoutunpeu.overblog.fr 

http://bouledogmania.blogspot.com/

http://solderiedetoutunpeu.unblog.fr 
également merci d’aller voter pour moi. Biz, Julianne

 

123456...9

Mairie Semur-en-Brionnais I... |
CETTE ANNEE LA ... |
Noemie's blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog intéressant
| bdmoche
| my blog