Archive pour la catégorie 'Ness + fantin dit Tintin'

Fangio

Aujourd’hui  Fangio a 1 an ; voilà, je suis passé dans la cour des grands, même si j’adore toujours faire le « bébé » dans les bras de ma maitresse

 

bebephoto.gif

 

Cet évènement ne nous empêche pas de penser beaucoup à nos amis de la Chaumière qui vivent en ce moment un énorme chagrin …….leur compagnon à quatre pattes, mon congénère, mon copain, mon pote a tiré sa révérence a 15 ans ! ce qui est une véritable performance chez les boules ….. mais il faut bien dire que M …… et A ……… l’on tellement dorloté, choyé, aimé que c’est un peu grace à eux qu’il a vécu si vieux ..maintenant  il est parti au paradis des « toutous »….il a rejoint Ness hier…..et Upsy.Il ne serait pas impossible que certains soirs, si nous tendons bien l’oreille, nous entendions quelques ronfflements venant d’en haut ….. !

Ils resteront toujours dans nos coeurs……. Ils furent  de vrais boules d’amour.

 

 

« Tant qu’il y aura des chiens pour nous apprendre la fidélité et des regards doux    dans les yeux du cheval, la vie vaudra la peine d’être vécue. »

                             René BERTHIAUME, LE REGARD DU HIBOU

 

 

 

Le chien, le chat, le rat (authentique)

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Quelle leçon que nous donnent là, ces trois animaux !!!! le mot « GUERRE » n’a été inventé que pour l’homme, le prédateur le plus cruel

C’est vraiment beau, voire émouvant.

Fumer nuit à la santé !!!!!!!!

fangio10photo.jpg

Mais non ce n’est pas une cigarette !!! c’est un os en peau de buffle ………!!!!! bien moins dangereux pour la santé, ……et meilleur au gout ….! ah ah ah !!!!!!

Hommage à Titi….boule célèbre et presque star

Pour celles et ceux qui comme moi, sont membres du Club du Bouledogue Français, ils savent qui était TITI, un magnifique boule, tellement beau qu’il a été photographié dans diverses revues pour « humains » ou pour chiens ………

Par un bel après midi ensoleillé de Printemps, je me suis blotti dans les bras de ma seconde maman (la maman humaine) Mon deuxième papa est aussi là qui me caresse lentement la tête, juste à l’endroit ou j’aime bien, entre les oreilles.

Doucement, très doucement, la vie me quitte, ma petite vie.

J’avais un an et un mois

Je m’appelais Eliot, mais à la maison tout de monde m’appelait TITI

Club du Bouledogue Français – Bulletin 2 – Année 2010

titiphoto.jpg

Que tu étais beau TITI …………………..

Vas titi, la haut t’attendent des gentils boules comme toi, …… dont mon Ness et Upsy

C’est certain, vous êtes dans nos coeurs pour toujours

Julianne

9 mois de Fangio…. c’est la fête

Encore moi direz-vous ????? ben oui ! c’est mon anniversaire; il semble bien qu’ici je sois un sujet interessant …….
A………  N………et Denis……… m’ont fêté cela, à grands coups de verres d’un merveilleux Bordeaux pour eux!!!! et moi, avec le droit de prendre le « nounours » de ma maitresse, nounours auquel elle tient beaucoup car c’est Denis, son fils qui lui a offert voilà une vingtaine d’années !!!!! il y a pas mal de temps que je le « reluquais » .. je lui ai même « volé » un jour content de mon forfait mais elle a eu tôt fait de me le reprendre en me donnant un coup de journal sur mon derrière !!!!! et ça j’aime pas, mais pas du tout !!!

Je les ai vus tous les trois fêter mes 9 mois …… cela me fait une belle jambe à vrai dire !!!!! jusqu’au dessert je n’ai pas eu droit à toucher au nounours !!!!!

La maitresse avait cuisiné un saumon en papillote à la saveur d’aneth, servi avec des endives confites et déglacées à la sauce soja accompagnées de ravioles farcies aux épinards et à la ricota …… oui oui c’est bon, dépêchez vous donc leur ai-je fait comprendre !….. je veux mon jouet !!!!

Ouf le dessert ; elle avait déjà fait cela l’année dernière quand mon prédecesseur était encore de ce monde : une tarte aux spéculos et à la compote de rubarbe !

Ness avait eu droit à un peu de croute de ce dessert moi pas !!!! y a pas à dire, je suis élevé plus « à la dure » que lui !!!! il parait que je suis plus gourmand que lui était……. alors on me restreint…!!.on surveille mon poids …….. qu’est-je que j’y peux, moi si c’est ma nature d’être rond !!!!

ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh  enfin Nounous …. je vous laisse, je vais aller le renifler sur toutes les coutures …. ah ! dans le fond c’est bien d’avoir un mois de plus ……………! mais attention, j’ai dû promettre de ne pas l’abimer

bon je vais essayer d’être plus doux pour une fois !

 

Salut à tous !!!!!!!

Clin doeil à Baltus et Emmac ………

Fangio

 

fangio7photo.giffangio8photo.giffangioetnounours3photo.gif

 


 



fangio10photo.gif


fangio11photo.gif

Le sommeil du juste

 

d’André Chapleau

Dormir n’est pas un privilège donné à tout le monde. Mon chat est là pour me le rappeler. On dit du sommeil du juste qu’il est celui d’une personne qui n’est troublée par aucuns remords. Ai-je des remords pour quelque vile action aussitôt oubliée que perpétrée ? Je ne saurais trop dire. Je ressens en effet une étrange et sourde culpabilité dont je ne connais trop l’origine. Ai-je hérité, en commençant cette vie-ci, des remords d’une existence antérieure dont je n’ai plus aucun souvenir, mais qui me tenaillent néanmoins aujourd’hui ? Cette culpabilité s’est alors matérialisée dans l’intervention vengeresse de ce chat qui tente de rétablir ainsi l’équilibre karmique du sommeil dans l’univers ? C’est certainement ça.

J’imagine qu’il faut savoir mériter le sommeil du juste. Celui qui peut dormir sur ses deux oreilles n’a aucune raison d’avoir un chat qui l’empêche de dormir. Il y a une justice, malgré tout, j’en suis certain. Il ne peut en être autrement. Je suis persuadé qu’il existe une quantité limitée d’heures de sommeil disponibles pour tous les êtres vivants. Pour chaque ours qui dort jusqu’à l’été, n’ayant pas entendu son réveil au printemps, il y en a un autre qui se réveille au milieu de l’hiver, fort mécontent. Il en est ainsi également pour les humains. Il y a les justes qui peuvent dormir tout leur saoul et puis les insomniaques qui n’ont droit qu’aux miettes laissées par quelque dormeur gourmand ayant engloutit à lui seul toutes les heures de sommeil d’une ville entière, dans quelque orgie de sommeil impossible. Des minutes grappillées ici et là, quelques moments d’inattention de mon chat qui a relâché sa garde, me permettent de goûter pour un instant fugitif à un sommeil qu’il ne m’est pas autorisé d’espérer.

J’ai dû faire quelque chose de mal, un jour. C’est certain. La belle au bois dormant, ça devait être moi. Et aujourd’hui mon chat me rappelle que je ne peux passer ma vie à dormir. C’est moi, ton prince, me dit-il. Et je te réveillerai chaque nuit, chaque matin d’un miaou tonitruant pour que tu te souviennes qu’on ne peut dormir ainsi impunément à attendre l’impossible.

Je ne connais pas le sommeil du juste. Ça, c’est entendu. Je ne rechigne pas : je suis résigné. J’attends tout simplement que la roue tourne, qui la grande horloge cosmique en vienne à indiquer pour moi l’heure de dormir enfin. Une fois mon karma expié, je pourrai peut-être enfin dormir tranquille. Alors mon chat se blottira contre moi et ronronnera tout doucement d’un ronron qui me fera entrer dans un long sommeil réparateur. Et puis au moment même où j’aurai l’impression de me rendre jusqu’aux heures grasses de la matinée, j’entendrai un miaou retentissant : allez c’est l’heure… ! Faut pas exagérer, quand même !

 

fangiodort1.gif

 

fangiodort2photo.gif

 

fangiodort3photo.gif

 

fangiodort4photo.gif

 

fangiodort5photo.gif
Je dors ; j’adore dormir ; je me laisse aller dans la quiétude du refuge rassurant de « l’antre » de ma maitresse …. je sais qu’elle veille sur moi et qu’il ne peut rien m’arriver …..si on me vole mon os, c’est uniquement dans un cauchemard, et là je me réveille affolé …..pour oh bonheur!  me retrouver dans les bras de ma consolatrice 

Bien sur, comme tous les chiens, je ne dors que d’un oeil mais mon  sommeil est malgré tout un  sommeil du juste …….contrairement à ce qu’on pourrait croire!

car attention, on a beau parfois prendre en photo « en douce » mes attitudes ensommeillées, en pensant que je ne verrai rien !!!! ! erreur …. erreur …..

J’ouvre un peu l’oeil, puis plus grand, ……………… je vois qui est l’importun ???????? ah ! c’est la photographe amateur de la maison……. bon, il n’y a pas matière à montrer les dents………………. je me rendors !

Oh que c’est bon de dormir …….. qu’on me laisse à mes rêves …… et j’espère bien que la balade du « pipi-caca » est dans …. pas d’heure !!!!et si vous ne supportez pas mon ronflement, allez vous promener …… 
Fangio

hi hi hi j’ai 9 mois aujourd’hui !

Image de prévisualisation YouTube
N’oubliez pas d’aller visiter mes autres blogs :
http://detoutunpeu.overblog.fr

(ce blog a un seul sujet à partir du 28 septembre : LES JOUETS ANCIENS et nous remonte à notre enfance)

 

http://bouledogmania.blogspot.com/

(je viens de rajouter de merveilleuses photos sur bouledogmania : amoureux des boules allez vite le visiter)

 

http://solderiedetoutunpeu.unblog.fr 

(ou vide-grenier privé)
également merci d’aller voter pour moi. Biz, Julianne

 

 

 
 

 


 

 

Extraordinaire Faith …….et sa maitresse

C’est extraordinaire!.. Bon chien….Voici ‘Faith’
Ce chien est né la veille de Noel 2002.

Il est né avec 3 pattes -

2 pattes arrière en santé et 1 patte anormale avant qui a dû être amputée.

  Naturellement, il ne pouvait marcher à la naissance et même sa mère ne voulait pas de lui.

faith1photo.gif

Le premier propriétaire de ce chien ne croyait pas qu’il allait survivre et voulait le faire euthanasier.

Mais Jude Stringfellow son propriétaire actuel, lorsqu’elle l’a rencontré, a tout de suite voulu s’en occuper.
Elle était déterminée à lui apprendre à marcher seul. Elle lui a donné le nom de Faith.( Espoir )

faith2photo.gif
Au début, elle mettait Faith sur une planche de surf pour qu’il sente le mouvement.
Ensuite, elle s’est servie de beurre d’arachides pour le récompenser lorsqu’il se mettait debout ou lorsqu’il faisait des sauts.
Même l’autre chien de la maison l’encourageait à marcher. Au grand étonnement de tous, après 6 mois, comme par miracle, Faith a appris à bien se balancer sur ses pattes de derrière et faire des sauts pour avancer.
Après lui avoir donné un entraînement dans la neige, il a commencé à marcher debout comme un humain.

faith3photo.gif

 

Faith adore marcher maintenant.
Peu importe où il va, les gens sont attirés à lui et il est devenu une vedette de la scène internationale.  On peut le voir dans plusieurs journaux et documentaires.  Il est même le sujet d’un d’un livre intitulé  »Avec un peu d’espoir »
Il avait même passé une audition pour un des films d’Harry Potter  
faith4photo.gif

Son propriétaire actuel, Jude Stringfellow a abandonné sa carrière de professeure pour faire une tournée avec lui et donner des conférences.  Elle dit que même si nous n’avons pas un corps parfait, il n’empêche pas que notre âme et notre intellect le soit… 

faith5photo.giffaith6photo.giffaith7photo1.gif

faith10photo.gif

faith9photo.gif

faith8o.gif

 

faith11photo.gif

 

Dans la vie, il y a toujours des choses indésirables et nous avons toujours le choix de les regarder d’un point de vue différent.


Que ce message nous  apporte à tous  une nouvelle façon de voir la vie et que nous puissions  apprécier et être reconnaissants pour chaque journée que demain nous apportera.
LONGUE VIE à FAITH et bravo, bravo pour la maitresse qui a mis toute sa patience et son amour pour faire vivre Faith, normalement …………ou presque

Le chien et Victor Hugo

Le chien

« Le chien, c’est la vertu Qui ne pouvant se faire homme, s’est fait bête« .

Victor Hugo, extrait des Contemplations.

 

 

4541058879_31ac7954a4.jpg

 

Né sous X (à Fanfan,Clio,Marquise,Troc et …nos autres bâtards

L’année des U (quand c’est cette année là) met à l’honneur le chien Unique, mon chien.

Pas un clone, une copie conforme, pas non plus un sosie, identique, dupliqué et reproduit à l’infini, pas le chien de tout le monde et de personne que l’on trouve à des milliers d’exemplaires ; même poil, même couleur, même allure, même taille, enfin même tout.

Non mon chien, c’est celui qui a une gueule de chien bien à lui, qui ne ressemble à personne d’autre, il est une race à lui tout seul et il est celui que l’on oublie jamais.

Ce croisé, qu’il soit bâtard ou corniaud, prend ses origines dans la vagues de fond des braves toutous pleins de bonne volonté que l’on rencontre à chaque coin de rue. Il est la fantaisie, la spontanéité – que le maitre laisse volontiers s’exprimer- le point d’interrogation.

En un mot, c’est le chien de tous ceux qui considèrent l’individualité comme une vertu première.

Le chien de toytes les surprises

Au mieux, si on connait ses parents et tant qu’il est petit, on peut se livrer à des projections scientifiques : il sera grand comme son père, roux comme sa mère, etc … A l’arrivée, il a la carrure de son père mais reste court sur pattes et le joli roux escompté est devenu blond queue de vache. Autre exemple classique, labtaille : « Mais comme il est mignon ! je suis sure qu’il a déjà atteint sa taille adulte ! » Six mois plus tard, le chéri n’a pas encore terminé sa croissance bien qu’il ait déjà quadruplé de volume. Sachez tout de même qu’il y a un indice à ne pas négliger, à savoir la taille des pattes du chiot. Si elles sont imposantes par rapportn au reste de son corps, nul doute que le reste de la carrure suivra à moyen terme.

On l’aura compris, il est imprévisible. Moyennant quoi, on a affaire chaque fois à une pièce unique. Il n’est sans doute pas le compagnon révê des gens conventionnels, convenus, que la moindre fantaisie affole ou déstabilise. Parfois la nature accouche d’un prototype étonnant mais élégant : l’oeil au beurre noir, le pelage tache Picasso, la queue valeureusement portée en trompette, une oreille cassée qui donne un air attendrissant, un oeil fardé de khôl indélébile……il est beau. Il arrive aussi que le prototype ressemble à deux puzzles mélangés par un farceur : disproportion dans la longueur des membres, cafouillage dans les couleurs, oreilles tombantes affichant un air résigné, voix de fausset ……. C’est comme

chezles hommes, on ne gagne pas à tous les coups et tout le monde n’est pas Miss Monde ou Mr Univers. Il y a même une majorité de Gérard Jugnot et d’Anémone qui ont bien réussi à se faire aimer pour d’autres qualités que leur physique affolant.

Un coktail réussi

Quant au caractère de nos petits compagnons, issus du hasard, là encore on prend un ticket de loterie : sera t-il calme, enjoué, hyperactif, mélancolique à la Droopy ? Qui peut savoir ? Il sera aussi comme on a envie qu’il soit : bâtard ou pas, un chien s’éduque, acquiert les bonnes manières que son maitre juge indispensables. Il faut seulement le lui faire savoir et s’investir un peu dans son éducation. Après …..il impose son style et c’est plutot agréable. C’est quoi un bon chien, sinon un compromis, avec juste ce qu’il faut de toupet, de pot de colle, de têtu, de canaille, de tendre et d’irremplaçable ? Le croisé sait à merveille et d’instinct réussir ce coktail-là. A y bien réfléchir, ce n’est pas étonnant. Si sa condition de chien l’oblige à rester dans le sillage de l’homme pour survivre et s’il n’à à offrir ni sang bleu ni aptitudes déterminées à l’avance, de quelles armes sinon son étonnante adaptabilité, dispose t-il pour séduire les bipèdes ? On dit souvent qu’il est intelligent, pretant ainsi injustement au chien de race la réputation d’être rien que beau. Il n’y a heureusement pas de dichotomie si marqauée. Mais son histoire malaisée lui a forgé le caractère. Les générations de ses ancêtres (inconnus, mais là quand même) n’ont survécu que parce qu’ils étaient malins, à l’écoute du monde dans lequel ils vivaient et capables de se couler dans n’importe quel environnement.

Par nécessité, ils ont chassé plus longtemps que les autres pour se nourrir, ils ont rusé pour trouver un abri et échapper à leurs prédateurs ; ils ont fait des ronds de jambe pour acquérir le statut de chien de compagnie. Ils ont donc encore une bonne dose d’autonomie naturelle, de roublardise consommée, d’esprit d’observation vivace et d’affectation à partager avec qui les prend sous son aile. Leur mélange de force et de fragilité en fait des compagnons attachants, appréciés à leur juste mesure par leurs inconditionnels.

Le chien des curieux

Question santé, on retrouve les mêmes constantes et outre le fait qu’ils sont à l’abri des tares de la consanguinité, ils ont une solide réputation de bonne santé. Ce que l’on peut dire sans se tromper, c’est qu’ils appartiennent à la race des survivants. Moins chouchoutés que leurs frères de race qui ont une valeur marchande, ils n’ont bénéficié ni de la lampe à réchauffer qu’on branche chez les éleveurs au dessus de chaque portée, ni d’un programme alimentaire précis adapté à leur âge, ni parfois même d’une couverture vaccinale minimale. Dans ces conditions, de génération en génération, seuls les plus forts ont survécu, transmettant à leur descendance des gênes de chiens résistants.

A n’en pas douter, le croisé est bien un « self made dog » né de père inconnu ou carrément sous X. Il ne compte pas sur sa généalogie pour faire son chemin dans la vie. Ses qualités lui  tiennent lieu d’origine : IL EST UNIQUE ET FIER DE L’ETRE

4522447515_5bdf263e74.jpg

LA Belle de Fangio

Ah ces amours de vacances !!!!!!!

Idi et Fangio : ils ne se quittent plus …..il va être temps de rentrer chez nous, sinon il va se passer des choses !!!!!!

Comment serait le petit d’un bouledogue et d’une loulou de Poméranie ???????????

je crois que ces deux là vont continuer « à s’écrire » un peu après la séparation ……. ensuite, ce sera comme toutes les amourettes de vacances….on oublie !! heureusement ………………..

fiancee01.jpg

 

12345...9

Mairie Semur-en-Brionnais I... |
CETTE ANNEE LA ... |
Noemie's blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog intéressant
| bdmoche
| my blog