Archive pour la catégorie 'l’amour-passion'

LA Belle de Fangio

Ah ces amours de vacances !!!!!!!

Idi et Fangio : ils ne se quittent plus …..il va être temps de rentrer chez nous, sinon il va se passer des choses !!!!!!

Comment serait le petit d’un bouledogue et d’une loulou de Poméranie ???????????

je crois que ces deux là vont continuer « à s’écrire » un peu après la séparation ……. ensuite, ce sera comme toutes les amourettes de vacances….on oublie !! heureusement ………………..

fiancee01.jpg

 

La Saint-Jean

Image de prévisualisation YouTube

le célibat vécu par moi même

QUAND JE RENTRE CHEZ MOI, SEULE, JE SUIS SEREINE

 

Je pense avoir été formatée pour le célibat. Je me suis séparée de mes compagnons(ou maris) à chaque fois  parce que je n’ai jamais trouvé dans la vie de couple au quotidien, une quiétude, une sérénité, un vrai bonheur  On est injustement  éduqué …. à croire qu’il n’y a de survie que dans le couple !!!; ce qui est valable pour certains, l’est bien moins, voire pas du tout pour d’autres….

Le célibat, c’est aussi se retrouver face à soi et moi j’en ai un besoin vital; des amies me disent « moi je ne pourrais pas ». Quand je rentre chez moi seule je suis sereine. Je ne veux plus vivre en couple,  quotidiennement, mais cela ne m’empêche pas d’avoir une vie affective ( mon fils,ma mère, mon ami de coeur,  mes amies (amis))…..et ne l’oublions pas, car il a une place très importante dans ma vie : mon chien !
En ce moment je suis une célibataire « dont le coeur est pris » ; mon »squatter du coeur » est plus jeune que moi ; il vit  pas très loin d’ou j’habite et nous savons que nous pouvons nous voir très vite à tout moment ; nous passons nos week-ends et vacances ensemble ; pour moi, c’est la vie de rêve ……
Je ne ferais plus rien pour retrouver un homme de mon age même si nous cessions N…. et moi notre relation amoureuse car je risquerai d’en rencontrer un  qui veuille vivre à deux comme « Monsieur et Madame Tout le Monde » et pourrait mal interpréter ma conception du bonheur à deux ;

Voilà quelques dizaine d’années, c’était surtout les femmes qui voulaient « refaire leur vie » mais aujourd’hui il y a autant d’hommes   angoissés par les années qui passent et la solitude, encore que….. comme le chantait si bien Gilbert Bécaud, la solitude ça n’existe pas……..si on le veut !
 

Gabriel García Márquez

L’AU REVOIR D’UN GENIE

Gabriel Garcia Marquez s’est retiré de la vie publique pour raison de santé: cancer lymphatique. A présent il semble que son état se soit aggravé.

Il a envoyé une lettre d’adieu à ses amis et grâce à Internet elle peut
à présent être diffusée.

Je vous recommande sa lecture car ce court texte écrit par l’un des plus brillants latino-américains de ces derniers temps est vraiment émouvant.

Une amie m’a envoyé cette merveilleuse lettre et je tiens à l’en remercier du plus profond de mon coeur.

A mon tour, je l’envoie à mon fils, ma mère, à Nico, aux membres de ma famille que j’aime, et à toutes mes vraies amies ( et amis)
“Si pour un moment Dieu pouvait oublier que je suis une marionnette de chiffon et me donner en cadeau une parcelle de vie, j’en profiterais le plus possible.”

“Je ne dirais probablement pas tout ce que je pense mais sûrement je penserais tout ce que je dis.”

“Je donnerais une valeur aux choses, non pas pour ce qu’elles représentent, mais plutôt pour ce qu’elles signifient.”

“Je dormirais peu, je rêverais davantage, sachant que pour chaque minute pendant laquelle nous fermons les yeux nous perdons soixante secondes de lumière.”

“Je marcherais alors que les autres s’arrêtent ; je me réveillerais quand les autres s’endorment.”.

“Si Dieu me faisait cadeau d’un petit peu de vie je m’habillerais simplement, je m’allongerais à plat ventre sur le sol mettant à nu non seulement mon corps mais aussi mon âme.”

“Aux hommes je leur prouverais combien ils se trompent en pensant qu’ils cessent d’être amoureux en vieillissant, sans savoir qu’ils vieillissent quand ils cessent d’être amoureux.”

“A un enfant je lui donnerais des ailes, mais je le laisserais apprendre à voler tout seul.”

“Aux vieux je leur apprendrais que la mort ne vient pas avec la vieillesse mais plutôt avec l’oubli.”

“J’ai tant appris de vous, les hommes…,J’ai appris que tout le monde veut vivre au sommet de la montagne sans savoir que le vrai bonheur est dans la manière de l’escalader.”

“J’ai appris que lorsqu’un nouveau-né serre pour la première fois dans sa petite main le doigt de son père il le garde attrapé pour toujours.”

“J’ai appris qu’un homme a seulement le droit d’en regarder un autre en bas quand il faut l’aider à se relever.”

“Il y a tant de choses que j’ai pu apprendre de vous ! Mais réellement peu me serviront parce que quand elles seront rangées dans cette valise malheureusement je serai en train de mourir.” 

“Dis toujours ce que tu ressens et fais ce que tu penses.”

“Si je savais qu’aujourd’hui c’est la dernière fois que je te vois t’endormir je te serrerais fort dans mes bras et je prierais le Seigneur de pouvoir être le gardien de ton âme.”

“Si je savais que ce sont les dernières minutes que je te vois je te dirais “Je t’aime” et j’ignorerais, honteusement, que tu le sais déjà.”

“Il y a toujours un lendemain et la vie nous donne une autre opportunité de faire les choses bien; mais si je me trompe et que ce jour-ci est le seul qui nous reste, j’aimerais te dire combien je t’aime et que je ne t’oublierai jamais.”

“Le lendemain n’est assuré pour personne, jeune ou vieux. Aujourd’hui ce peut être la dernière fois que tu vois ceux que tu aimes. N’attends donc pas davantage, agis aujourd’hui parce que demain n’arrivera peut-être jamais et que sûrement tu regretteras le jour où tu n’as pas pris le temps d’un” sourire, d’une étreinte, d’un baiser” et où tu as été trop occupé pour leur adresser un ultime souhait.”

“Garde auprès de toi ceux que tu aimes; dis-leur à l’oreille que tu as besoin d’eux; aime-les et soigne-les bien; prends le temps de leur dire “je te comprends”, “pardonne-moi”, “s’il te plaît”, “merci” et tous les autres mots d’amour que tu connais.”

“Personne ne se souviendra de toi pour tes pensées secrètes. Demande au Seigneur la force et la sagesse de les exprimer.” 

“Démontre  à tes amis et êtres chers combien ils comptent pour toi.”


(Texte traduit de l’Espagnol par A.S.)

/////////

Gabriel García Márquez

 

García Márquez au Festival  international du film de Guadalajara en 2009

García Márquez au Festival international du film de Guadalajara en 2009

Nom de naissance Gabriel José de la Concordia García Márquez
Autres noms Gabo
Activité(s) romancier, novelliste, journaliste
Naissance 6 mars 1927
Aracataca, Colombie Colombie
Langue d’écriture espagnol (Colombie)
Mouvement(s) réalisme magique
Genre(s) merveilleux, fabuleux, historique, humoristique, satirique, dramatique
Distinctions Prix Nobel de littérature 1982
Prix Rómulo Gallegos
Œuvres principales

Gabriel José de la Concordia García Márquez est un écrivain colombien né le 6 mars 1927 dans la municipalité d’Aracataca, en Colombie. Romancier, novelliste mais également journaliste et activiste politique, il est devenu lauréat du prix Nobel de littérature en 1982. García Márquez, affectueusement connu sous le nom de « Gabo » en Amérique Latine, est un des auteurs les plus significatifs du XXe siècle.

Il a poursuivi un enseignement autodidacte en quittant son école de droit pour se lancer dans une carrière de journaliste. Très tôt, il n’a montré aucune retenue dans sa critique sur la politique intérieure comme extérieure de la Colombie. En 1958, il a épousé Mercedes Barcha avec qui il a eu deux fils : Gonzalo et Rodrigo García devenu réalisateur. Il a beaucoup voyagé en Europe et vit actuellement à Mexico où il vient de lancer une édition mexicaine de son hebdomadaire colombien Cambio. Depuis une dizaine d’années, il se bat contre un cancer lymphatique.

Il a commencé sa carrière professionnelle en tant que journaliste, et a écrit beaucoup d’œuvres littéraires non-fictionnelles généralement bien reçues, ainsi que des nouvelles. Cependant, c’est pour ses romans, tels que Cent ans de solitude (1967), Chronique d’une mort annoncée (1981) et L’Amour aux temps du choléra (1985), qu’il est le plus reconnu. Ses œuvres ont acquis une reconnaissance de la part des critiques littéraires, de même qu’un large succès commercial, associant fréquemment le nom de García Márquez au « réalisme magique », genre qui insère des éléments magiques et des événements surnaturels dans des situations se rattachant à un cadre historique et géographique avéré. La plupart de ses livres abordent le thème de la solitude et l’histoire de certaines de ses œuvres se déroule dans un village fictif appelé Macondo.

source : Wikipédia
 

 

jean FERRAT

Image de prévisualisation YouTube

 

En hommage à Jean Ferrat

 

Si cet article vous a plu, merci d’aller voter pour moi. Biz, Julianne

GREGOIRE

Image de prévisualisation YouTube

C’est dans l’air du temps : une cérémonie laïque sur mesure

2785marie.jpg

Baptême, mariage, enterrement …… Comment célébrer les grands moments de la vie en dehors des rituels religieux ? Si le service rapide de l’adjoint au maire pour vous unir ou la déclaration à l’état civil de votre enfant vous paraissent un peu limités, plusieurs sites proposent des solutions gratuites ou payantes de rituels laïcs qui répondront à vos besoins de sens et de partage. Ils vous aideront à concevoir une cérémonie sur mesure en accord avec vos envies et vos valeurs Pacs écolo, mariage mixte, obsèques new age : tout est possible. Même une « fête de séparation » histoire de commencer une nouvelle vie sur un bon pied. Sans Dieu ni maitre.

www.cellaic.com

www.gracefully.fr  

 

 

Ne pas faire deux choses à la fois !!!!! cela peut être dangereux …..

chri1photo.jpgchri2photo2.jpg

chri3photo2.jpg

chri4photo2.jpg

chri5photo2.jpgchri6photo2.jpg

chri7photo2.jpg

aie……….aie……………..aie………………..!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

La Saint Valentin au Népal !!

Le Népal  est un pays de l’Himalaya, enclavé, bordé au nord par la Chine (région autonome du Tibet), au sud, à l’ouest et à l’est par l’Inde.

Samedi, en quelques coups d’accelérateurs, nous nous sommes retrouvés pour la Saint-Valentin, dans un restaurant appelé « Les chemins de l’Himalaya » ………………………………..dans ma ville de banlieue !!; nous voulions être dépaysés, et bien nous le fumes. Cuisine de ce pays excellente dans un décor chargé, rappelant l’intérieur des maisons népalaises notamment. Ce fut un enchantement car nous n’étions plus en Essonne mais très loin ……j’avoue que j’ai toujours été attirée par ces pays là ; pour moi, cela relève du mystère ; j’adore leur musique ; j’aime la religion bouddiste ; toute cette ambiance est reposante, et appelle à la sérénité.
Bien que petit, le Népal possède une très grande variété de paysages, s’étendant du tropical humide du Teraî au sud, jusqu’aux plus hautes montagnes du monde, au nord. Le Népal possède huit montagnes parmi les dix plus hautes du monde dont l’Everest qui marque la frontière avec la Chine

Le Népal a été rendu célèbre pour les possibilités qu’il offre pour le tourisme et ses nombreux temples et lieux de cultes.

Katmandou est la capitale (politique et religieuse) du Népal, dont elle est largement la plus grande ville.

La langue officielle est le népalais et la monnaie est la roupie népalaise …….mais évidemment, ici, l’euro est roi !!!!! Là, quand vous sortez la carte bleue, ou votre chéquier, vous revenez vite à la réalité :  vous êtes bien chez vous et non pas la bas !!!! le rêve se termine…………………………..

mais nous y reviendrons ……………

 

indien1photo.jpg4img0201.jpg6img0204.jpg5photo.jpgImage de prévisualisation YouTube

 

La Saint-Valentin approche …………

Un tantinet mercantile ou alors romantique, la Saint-Valentin est une fête appréciée, attendue pour certains ou au contraire, indifférente pour d’autres, mais peu de gens restent neutre par rapport à ce 14 février, journée  spécialement consacrée aux amoureux d’abord et par extension, au fur et à mesure des années, aux enfants, membres de la famille et amis que l’on aime 

La Saint-Valentin dont je me souviendrai toujours remonte à quelques dizaines d’années. A l’époque j’étais célibataire ; depuis 3 semaines je « flirtais » avec un homme rencontré dans le train me transportant chaque jour à Paris sur les lieux de mon travail; Pour cet évènement, nous sommes convenus qu’il me concocterait un diner chez lui, car il adorait faire la cuisine et voulait me montrer ses talents …….de cuisinier, en tous cas, c’est ce que j’avais compris ; j’étais toujours très prudente quand je rencontrais le sexe opposé, ma mère nous ayant « rabaché » à ma soeur et moi même, qu’il fallait toujours faire attention à ne pas tomber sur « le méchant loup » !à l’entendre, presque toute la gente masculine, n’était composée que de « males peu recommandables » !!!elle n’avait pas entièrement tort !! merci Momone ;aussi même s’il m’avait indiqué ou il résidait (en banlieue à 8 kms de chez moi) je m’étais bien gardée de lui dire ou j’avais élu domicile et cela m’a bien servi pour la suite des évènements

Arriva, après les préliminaires apéritives de tout repas de fête qui se respecte, l’heure de s’échanger notre cadeau respectif ; oh moi, je n’avais pas fatiguer trop ma cervelle : je la fatiguais que trop au travail ! ce fut une bouteille de Saint-Emilion car j’avais appris au cours de nos conversations matinales, qu’il aimait ce « nectar » » des dieux : un parfum ou une cravate étant trop personnels….je ne le connaissais pas assez pour lui offrir ce genre d’œuvres d’art.

Il me remis un paquet rouge décoré d’un gros noeud doré et attendit que je l’ouvre : en voyant le contenu j’ai cru que mon coeur allait s’arrêter !  je suis devenue « statue, » impossible de dire un mot car j’étais sous l’emprise de la peur : un soutien-gorge, un slip  et un porte jarretelles en dentelle noire et rouge, très évocateurs  n’attendaient plus que l’essayage, ce qu’il avait dû prévoir!!! enfin c’est ce que j’ai de suite pensé en même temps que m’est venue l’idée que j’avais peut-être bien devant moi un sadique, un pervers, voir un sérial killer, que sais-je !le film « meurtres à la tronçonneuse » venait de sortir !!! néanmoins, je n’ai pas fait voir ma panique… ; pour tromper « l’ennemi »je me suis même forcée à le remercier « chaleurement » ( !)- et j’ai repris mon verre d’apéritif comme si de rien n’était !!!!j’attendais le moment propice pour me sauver …ouf cet instant arriva, quand mon hôte me dit « je vais mettre de la musique » ….son grand jeu commençait !!! alors lui prétextant que j’avais besoin d’aller aux toilettes pour essayer mes « beaux» sous-vêtements, je me levais, pris mon sac au vol,(je laissais toujours mon sac à main dans les entrées….on ne savait jamais s’il fallait s’enfuir ! la preuve !) ouvris la porte qui menait dehors si vite que la clé en est tombée, et courus, courus, courus, tremblante et le coeur battant à toute vitesse jusqu’à ma voiture qui paraissait si loin d’un coup…..! je ne fus rassurée que rentrée  chez moi, mon adresse lui étant totalement inconnue et n’ayant pas de téléphone portable à l’époque !!

Par la suite, je pris un autre train, sur une autre ligne , une demi-heure avant l’heure habituelle ….et je ne l’ai plus revu ! je pense que de son côté, il a dû se dire qu’il était tombée sur une folle !! ou alors, j’en tremble encore quand j’y repense, qu’il allait « chasser » une autre victime plus confiante s’il était réellement un disciple d’Hannibal Lecter !!

Franchement, fait-on ce genre de cadeau à une femme que l’on connait depuis quelques semaines seulement ? Ce fut la peur de ma vie … ! ce fut la pire Saint-Valentin ….

Et vous racontez une de vos Saint-Valentin étonnante ou singulière dans « commentaires » . 

85778076.jpg

 

12345

Mairie Semur-en-Brionnais I... |
CETTE ANNEE LA ... |
Noemie's blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog intéressant
| bdmoche
| my blog