Balthazar

Je ne suis pas beau, je le sais, couleur profonde de marais, déjà trop vieux et maigrelet, le dos courbé comme un valet.

Depuis 10 ans, chaque dimanche, j’attends qu’un visiteur se penche, avec amour, au d’ssus ma cage, m’emporte loin comme un message…..Moi, Balthazar de Beauregard !

A quoi ressemble l’horizon hors du grillage et du béton ? Ou mène l’allée de cailloux que vous refermez derrière vous ? J’ai tellement scruté l’infini, mais l’infini s’arrête ici, c’est le temps et le désespoir qui vous éteignent le regard….même au refuge de Beauregard !

Allongé sur le sol humide, le nez au vent, la tête vide, je guette le bruit de ces pas qui me remplissent l’estomac. Mais ce matin tout est bizarre, on parle fort dans le couloir et plein de larmes dans les yeux, on me dit « c’est pour toi mon vieux …. Ca y est du pars de Beauregard ! »

Ils se sont approchés de moi, ces gens que je ne connais pas, un peu émus et maladroits, m’ont caressé du bout des doigts. Je suis monté dans leur voiture, cherchant un coin qui me rassure, inquiet je regarde s’éloigner ce décor qui m’est familier ……..et la porte de Beauregard !

Ici c’est beau et ça sent bon la bonne soupe et le gazon, un peu grisé par tant de place, la vie panètre ma carcasse. On me présente ma compagne,c’est  une lady, une dame et je me sens lourd et pataud quand elle approche son museau …. J’suis Balthazar de Beauregard !

Parfois de revois ces visages portant l’amour comme un tatouage, vous qui combattez jusqu’au bout la bêtise de ce monde fou. J’vous dis tout ça parce que j’suis loin mais je pense à tous les copains, le coeur brisé, la voix cassée à force de croire et d’appeler.

Ils vous attendent derrière les grilles à Beauregard.

Paroles : Annie Maison

Photo : Gil Chamberland

Balthazar a vecu 11 ans au refuge de Beauregard avant d’être adopté

Personnellement, je connais ce refuge : je peux affirmer que tous les bénévoles n’ont qu’un seul but : essayer de faire oublier le passé des animaux dont ils doivent s’occuper et leur donner du bonheur, eux qui ont dû subire pour la plupart d’entre eux, mauvais traitements, sévices divers, pervertion, et j’en passe ……..

envoyez leur un don, même petit ….. 5 euros : on dépense bien parfois 5 euros, dans un achat inutile ! Je vous assure, grace à ce refuge et à d’autres refuges d’ailleurs, ces pauvres animaux peuvent terminer leur vie en oubliant qu’ils ont rencontré sur leur route, par le passé, l’un des   prédateurs le plus cruel : un humain ……..

Merci pour ce refuge.

Refuge du Beauregard

Route de Bourgogne

58000 SAINT – ELOI

tél : 03 86 61 30 60

(Don déductible de vos impôts)

baltazar.gif

Balthazar
 

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Mairie Semur-en-Brionnais I... |
CETTE ANNEE LA ... |
Noemie's blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog intéressant
| bdmoche
| my blog