Nature – écologie -J’ai un bois …….

Quand j’ai acheté ce bois, voilà 18 ans….. déjà !!!! c’était en souvenir de ma jeunesse quand je venais voir mon père, parfois, sous son alambic ; il s’installait tous les ans, dans les mêmes villages situés soit dans l’Yonne, soit dans le Loiret, au bord d’une mare ; on l’appelait bouilleur de cru ou « brûleux » ; il fabriquait l’eau-de-vie appelée dans le jargon commun « goutte » ou « gniole » ; c’était très règlementé : l’ouverture de l’alambic était annoncée par le garde champêtre ; les récoltants de pommes en l’occurence, arrivaient alors avec leurs carioles, baquets, futs et autres contenants pour transporter une fois les pommes devenues marc à bruler, le précieux liquide qui à l’époque valait bien dans ces régions reculées de la France profonde, un bon whisky ou une bonne volka d’aujourd’hui !
Il y avait une odeur très particulière sous cette « tente » …d’ailleurs, nous les enfants, nous pouvions avoir très vite,la tête qui tourne si nous restions trop longtemps la-dessous à respirer les émanations alcolisées…….nous restions fascinés par les énormes flammes qu’il y avait dans la chaudière : mon père ouvrait souvent la porte pour mettre du charbon et remuer le feu ! je me souviens que j’admirais mon père faire cette chose là si dangereuse à mes yeux en tous cas ……..
Il venait tous les ans à Cudot dans l’Yonne; c’est à 20 kms environ du village que nous habitions. Ce coin est très beau, calme, reposant ; beaucoup de verdure …..que du bonheur pour quiconque est maintenant plutot un « vert » qu’un »passionné de la ville »

C’est mon cas : je suis beaucoup plus attirée par les arbres et le bon air que par l’ambiance parisienne et l’air pollué des villes!!!!!

J’ai donc acheté ce bois…..certes il ne s’agit pas d’une forêt …..mais il me suffit à me sentir proche de la nature et donc à la préserver autant qu’il m’est possible avec de petits moyens ; cette année, un cousin a coupé tout le bois qui était bon à bruler depuis le temps que je l’avais en ma possession ; j’avoue que je me contentais de savoir que quelque part dans ce petit bled, je pouvais aller ramasser des champignons, cueillir du muguet par exemple sans être en infraction, mais par contre je n’ai jamais songé à le nettoyer et à l’entretenir en coupant le bon bois et le mauvais.

Aujourd’hui j’ai un bois très propre dans lequel je pense aller piqueniquer bientôt ……Quelques chênes sont là bien debout ……on ne coupe pas des chênes ! surtout quand ils sont encore trop jeunes …….
merci à mon cousin : je suis heureuse qu’il ait pu récupérer assez de stères de bois, au moins pour 2 ans ….Il les a bien mérités car il a fait du beau et bon boulot

Oui je suis fière d’être propriétaire de ce petit endroit ; mon père doit me faire un clin  d’oeil de  là haut, ou il est maintenant ……. hein papa ! c’était le bon temps n’est-ce pas ?

c’est mon bois :
img0860.jpg

img0862.jpg

img0863.jpg

img0859.jpg

img0858.jpg

 

Un alambic dans les années 1900-1930

goutte.gif

Celui de mon père’ avait une bache qui le protégeait de la pluie.

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Mairie Semur-en-Brionnais I... |
CETTE ANNEE LA ... |
Noemie's blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog intéressant
| bdmoche
| my blog