La tarte tropézienne : véritable institution

Source : Aurélie Cuvelier dans GALA

lA PETITE HISTOIRE DE LA TARTE TROPEZIENNE :

Comment une simple recette de famille polonaise conquit le coeur et les papilles du plus célèbre petit port du sud de la France ! Alexandre Micka s’installe à Saint-Tropez, juste après le seconde guerre mondiale, avec dans ses valises, les recettes de sa grand mère et beaucoup de créativité. Il ouvre une petite boulangerie, place de la Mairie, ou il propose ses spécialités alors inédites dans la région. En 1955, le destin s’en mêle, il livre tous les jours en voisin ses douceurs sur le tournage du film de Roger Vadim, Et Dieu créa la femme. Très vite l’équipe s’entiche d’une divine brioche à la crème aérienne. Brigitte Bardot en raffole et suggère alors à Alexandre Micka de l’appeler Tarte Tropézienne. Une star est née, un mythe est lancé ! Le succès est immédiat, le dessert devient une spécialité très recherchée dans toute la région, les boutiques se multiplient et, en 1973, Alexandre Micka, grâce à un de ses fidèles clients avocat, dépose la marque Tarte Tropézienne dont la recette est jalousement gardée secrète. Dix ans plus tard, il se lit d’amitié avec Albert Dufrêne, descendu de sa Savoie natale, et lui transmet peu à peu son savoir-faire, l’amour du métier, son nom et sa fameuse recette. Aujourd’hui la fabrication reste inchangée. Albert Dufrêne est le garant d’un gout unique dans le respect de la création originale. La Tarte Tropézienne, c’est 13 boutiques dans le Midi et une rue Saint-Dominique à Paris. Les tartes se déclinent en quatre tailles et sont toutes fabriquées dans leur berceau de 2 000 mètres carrés de Cogolin. Et cette année, cerise sur le gateau, elle

fête ses cinquante-cinq ans !

 

Image de prévisualisation YouTube

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Mairie Semur-en-Brionnais I... |
CETTE ANNEE LA ... |
Noemie's blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog intéressant
| bdmoche
| my blog